Comment aménager un parking en extérieur ?

Pour diverses raisons, vous n’avez pas la possibilité d’avoir un garage chez vous. C’est souvent le cas de ceux qui vivent en copropriété. Pour l’aménagement d’un parking extérieur, il y a l’aspect esthétique mais également quelques règles d’urbanisme, notamment les conditions de non-imperméabilisation du sol. Voici justement quelques conseils pour bien aménager votre parking extérieur.

 Parking en extérieur : quel revêtement ?

Quand vous aménagez un parking extérieur, plusieurs paramètres sont en jeu pour le choix du revêtement, à savoir le budget, la longévité du parking et le poids maximum de la voiture qu’il peut supporter. Dans tous les cas, il faut s’assurer que le revêtement résiste au ruissellement. Il faut aussi tenir compte d’autres conditions climatiques telles que la sècheresse et le gel. Pour aménager un parking extérieur, avant la pose du revêtement, il faut terrasser le sol pour qu’il soit bien à niveau.  Comme revêtement, vous pouvez utiliser du gravier. En termes de coût c’est le plus abordable et en plus vous avez la possibilité de personnaliser les couleurs, rien de mieux pour ajouter une touche d’originalité à votre parking extérieur.

Idée aménagement exterieur maison neuve l\’un d\’eux Schème meilleur de amenagement parking devant maison

Pour faciliter l’entretien, surtout s’il s’agit d’un parking extérieur spacieux, vous pouvez aussi vous tourner vers le bitume. Certes, c’est un revêtement qui n’est pas trop esthétique mais vous avez la possibilité de choisir la couleur de l’asphalte. En plus, c’est un revêtement sur lequel on peut réaliser aisément des travaux de peinture pour marquer chaque place de parking. En milieu urbain, il est plus judicieux de choisir le béton, brossé ou lissé, comme revêtement d’un parking extérieur. Il est possible d’ajouter une touche de déco à votre béton en le divisant en dalles au moment du coulage. Il est aussi possible de choisir des pavés autobloquants, avec des formes courbes, rectangulaires ou encore carrés. Pour éviter que l’eau ne stagne durant la saison des pluies, vous pouvez aussi opter pour des dalles.

En plus du revêtement du parking, il faut aussi effectuer des travaux de marquage pour délimiter chaque place de parking. Vous pouvez même les numéroter une par une. En fait, tout dépend du budget que vous avez prévu pour l’aménagement du parking extérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *