Comment poser une porte de garage basculante ?

Pour sécuriser votre garage, il existe plusieurs types de portes notamment la porte basculante. Pratique pour ceux qui ont un espace restreint, la pose d’une porte de garage basculante n’est pas compliquée. Découvrez justement comment installer une porte de garage basculante dans la suite de cet article.

Ce qu’il faut savoir avant d’installer une porte de garage

Techniquement, installer une porte de garage implique que vous allez apporter une modification à votre maison. Il est de ce fait recommandé de signaler les travaux à la mairie ainsi qu’à votre compagnie d’assurance. Il faut tenir compte des règles d’urbanisme ainsi que de copropriété. Le choix de la porte de garage doit tenir compte de l’espace que vous disposez, de l’isolation souhaitée et de ce qui est prévu être stocké dans le garage. C’est pour toutes ces raisons qu’il existe divers types de portes de garage : motorisée, basculante, battante, à enroulement, pliante, … Une fois le style de la porte de garage choisie, il faut prendre la bonne mesure en s’attardant sur les points suivants : les dimensions du tableau et celles du garage. Il faut aussi tenir compte de la profondeur de l’espace. Pour l’installation d’une porte de garage, vous pouvez faire appel à un spécialiste ou l’installer vous-même en optant pour une porte de garage en kit.

Installation d’une porte de garage basculante

C’est l’un des modèles les plus courants et les plus utilisés comme système de fermeture d’un garage. Pour installer soi-même une porte de garage basculante, il faut commencer par faire les travaux de préparation de la porte. Pour cela, il faut la dresser contre le mur afin de pouvoir installer la poignée intérieure. C’est durant cette première étape qu’il faut poser les équerres, les tringles et le joint d’étanchéité. Maintenez la porte avec des cales afin que vous puissiez poser les montants, les coulisses et les fixations mais surtout pour que vous puissiez vérifier les niveaux. Il ne vous reste plus qu’à fixer les accessoires restants. Pour éviter tout grincement ou tout blocage, pensez à huiler le système d’articulation qui permet l’ouverture de la porte. Il ne vous reste plus ensuite qu’à tester l’ouverture et la fermeture de la porte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *